Enjeux de l'enseignement "Humanités, Littérature et Philosophie" en TERMINALE

  • Lycée
  • 1er et 2 mars 2021
  • Craponne
  • Bruno VIGNON, Louis FROUART
  • Prix : Budget territorial Formiris AURA (Inscription gratuite)

La spécialité « Humanités, littérature et philosophie » peut être l’une des deux spécialités conservées par un élève de terminale et elle peut alimenter sa réflexion pour l’épreuve du grand oral. Sollicitant deux disciplines elle est un nouveau défi pour le professeur parce qu’elle prend une place assez conséquente au sein du contrôle continu et qu’elle constitue aussi dans le parcours de formation de l’élève une plus-value et coloration particulière susceptibles de  favoriser un épanouissement dans le supérieur.

 

Objectifs :

L’objectif de la formation sera de préciser, illustrer et alimenter les grands axes de réflexion du programme et d’accompagner les enseignants sur les points didactiques et éducatifs suivants : 

  • Mettre en perspective les grands chapitres, leurs articulations entre eux (et faciliter le travail pédagogique de réutilisation, mise en perspective et cohésion des savoirs) et les mettre en lien avec le champ littéraire, philosophique, et artistique particulièrement contemporain).
  • Proposer une réflexion et une pratique didactique à partir de propositions de progression, de séquences qui favorisent l’appropriation d’une pensée critique raisonnée et formulée, qui initie les élèves à la lecture d’une pensée et d’une création contemporaine.
  • Elaborer des sujets de productions écrites et orales et repenser une évaluation qui valorise la curiosité, la distance critique l’expression d’un     propos raisonnée et fondée sur une culture solide.

Contenus et déroulement :

La formation proposée repose sur un apport théorique et culturel susceptible de préciser le champ de réflexion, les enjeux de la transmission, les visées de la formation de l’élève, du citoyen et de la personne. A partir de propositions concrètes sur le mode de transmission et sur le type d’évaluation, elle vise à favoriser auprès des élèves le goût et la pratique de la pensée, et leur donner des clés pour décrypter le monde qu’ils habitent et qu’ils vont prendre en charge.

La formation se déroulera en quatre grandes étapes, à partir des points de convergence du programme et en articulant apport théorique et didactique et mise en oeuvre pratique par les pistes, suggestions et analyse critique des dispositifs par les participants.

  • Premier temps : Eduquer, transmettre émanciper. La naissance de l’Ecole moderne, les missions de l’enseignement la distinction entre enseignement et formation, la question de la formation de la personne, de l’apprentissage, de son intégration et de son émancipation.
  • Deuxième temps : L’émergence, la suprématie et l’éparpillement du Moi (Regroupement de deux chapitres du programme Les expressions de la sensibilité, et Les métamorphoses du Moi). Comment la littérature et la philosophie et la peinture sont à la fois travaillées par cette évolution et les interrogations qu’elle suscite.
  • Troisième temps : L’Humanité en question entre continuité et ruptures entre Humanisme moderne et post modernité. La question de la transmission, de l’héritage et de la rupture. Le principe de nouveauté et les formes de renouvellement dans la pratique de la pensée, de la représentation.
  • Quatrième temps : L’Humanisme en question, entre l’humain, le barbare et l’inhumain. Interroger la notion d’Humanisme confrontée aux questions contemporaines d’éthique, bioéthique, de démocratie… interrogée dans sa relation avec le Vivant. Prolongements avec les implications pour le Grand Oral.