Evaluer par compétences au Lycée

Selon Michel Saroul, l’évaluation par compétences se développe au lycée et peut « s’avérer très efficace en améliorant la confiance des élèves et en favorisant un apprentissage plus actif et plus durable ». Cette modalité d’évaluation permet également la mise en place d’une évaluation différenciée.

C’est pourquoi, le CEPEC a réalisé un stage de deux jours pour faire le point sur ce qui se fait au Lycée en matière d’évaluation par compétences. En rassemblant un groupe mixte d’enseignants et de responsables de niveau (Seconde et Première) il a été l’occasion de recenser un certain nombre d’expériences et d’examiner les pratiques actuelles dans la classe mais plus généralement aussi dans le cadre du projet d’établissement.

Un premier stage à la visée exploratoire…

Comme le rappelle Michel Saroul, ce premier stage avait une visée exploratoire avec pour vocation première d’engager la réflexion autour de l’évaluation par compétences en identifiant des pistes et des leviers possibles pour initier un travail plus large. A ce titre, un espace numérique de mutualisation a été ouvert aux participants afin de poursuivre les échanges, partager des documents et d’éventuelles expériences à venir.


Une formation associant des interventions « asynchrones »

Ce nouveau stage aux conclusions provisoires mais encourageantes fut aussi l’occasion d’expérimenter une nouvelle modalité de formation reposant sur l’intervention de formateurs « à distance ». A l’aide de présentation vidéo de grande qualité, Messieurs Bernard Pallandre et Pierre Montfraix ont ainsi pu exposer leur expérience respective en matière d’évaluation des compétences expérimentales en sciences physiques en Terminale et une expérimentation du livret de compétences.

Une modalité de formation très appréciée par les participants mais aussi par Michel Saroul, qui a pu exploiter ces deux supports vidéo «au bon moment » suivant les situations de formation et la progression du stage.

Merci donc à ces deux formateurs pour la qualité de leurs apports (dont nous présentons ici deux extraits), qui, nous en sommes convaincus, ont permis d’enrichir le partage d’expérience visé par ce stage.



[1] Points de repère pour le lycée : Evaluer au Lycée. Février 2006