Actes des journées d'Etudes du CEPEC

Nous vous proposons de retrouver ici les Actes des Journées d'Etudes réalisées par le CEPEC au cours de ces dernières années.

    • "Pratiques éducatives et croissance en humanité"

      Pratiques éducatives et croissance en humanité

      La journée du 29 avril 2009 a été une belle rencontre où quelques cent vingt personnes se sont réunies pour travailler et débattre sur le thème de « Pratiques éducatives et croissance en humanité : des repères pour les acteurs de l’Enseignement Catholique.

      Certes, il est bien utile de réfléchir ensemble dans une Institution comme l’Enseignement Catholique, sur ce qui constitue une obligation permanente, à savoir la recherche du sens dans nos pratiques et dans nos engagements. Il y a sans doute des périodes ou cela est plus urgent. En choisissant d’associer différents acteurs de l’Institution, le CEPEC en tant que centre de formation des enseignants et de recherche pédagogique, entend ainsi assurer son rôle. Précisément, nous vivons dans cette période, des évolutions, où les uns et les autres, devons développer du discernement et de la vigilance. Responsabilité partagée certainement, mais responsabilité majeure des lieux de formation que d’apporter un éclairage sur ces questions, en favorisant la rencontre entre des Secrétaires Généraux de l’Enseignement Catholique, des Universitaires, des responsables de tutelles congréganistes, des acteurs de terrain avec la bienveillante et stimulante présence d’un Evêque…

      Par les apports des Secrétaires Généraux de l’Enseignement Catholique du Maroc et du Liban , la réflexion a bénéficié de regards différents liés à leur contexte culturel et politique, occasion de prise de distance permettant ainsi de problématiser et de mieux comprendre les enjeux de l’Enseignement catholique français.

      Cette Journée d’Etudes s’inscrit dans une recherche de plusieurs années, menée au CEPEC avec l’animation de Pierre GIRE, philosophe de l’Université Catholique de Lyon. Le Groupe « Enseignement, Foi et Transmission » continuera sa réflexion et vous invitera dans deux ans à une nouvelle Journée d’Etudes pour assurer un espace de rencontre et de partage dans la liberté de nos engagements.

      Télécharger



    • Faut-il désespérer de l'école ? Points de repères pour une éducation aujourd'hui

    • Faut-il désespérer de l'Ecole ?

      Deux ans après notre première rencontre, nous nous sommes à nouveau réunis (environ 70 personnes) pour prendre le temps de réfléchir, prendre du recul, débattre sur le thème : « Faut-il désespérer de l’école? », titre un peu polémique pendant cette période de mutation, avec des évolutions importantes.
      Cela s’inscrit dans la problématique de l’humanisation et de la croissance en humanité qui, l’année dernière, nous avait inspirés et qui avait guidé nos travaux. Jean-Pierre BOUTINET, Pierre GIRE, Paul MALARTRE avec de nombreux témoignages ont alimenté cette excellente journée et stimulé les échanges.

      Ce fut l’occasion d’un vrai débat sur ce que nous percevons les uns et les autres dans nos vécus professionnels et nos pratiques. Nous-mêmes, formateurs au CEPEC, pouvons être marqués parfois par de nombreuses interrogations face aux problèmes éducatifs et didactiques rencontrés. Nous sommes dans une époque où les certitudes et les slogans ne sont pas de mise.

      Nous avons souhaité pouvoir reprendre quelques points de repères fondamentaux du côté anthropologique et philosophique avec le souci de ne pas être en dehors de la réalité. Au CEPEC, nous nous sommes toujours préoccupés de la réalité du terrain et du quotidien des équipes éducatives. Mais nous avons également développé une réflexion plus théorique au niveau conceptuel et au niveau informatif.

      Cette journée a contribué à dynamiser davantage le CEPEC pour porter un regard plus éclairé sur les évolutions actuelles et pour ne pas céder à la tentation du protectionnisme ou à la recherche de fausses sécurités.

      Télécharger


    • Laicité et Enseignement Catholique : exigences de la laicité et de la dimension spirituelle

      Cette 3ème journée d’Etudes nous a réunit sur le thème de « Laïcité et Enseignement Catholique ». Cette journée est un peu originale car elle fait suite à une décision prise au sein de notre groupe de travail « Enseignement, Espace, Foi et Transmission » qui se réunit depuis 5 ans et qui est animé par Pierre GIRE, André BLANDIN, Jean PEYCELON et moi-même ainsi que d’autres collègues présents également aujourd’hui. Au sein de ce groupe de travail, nous réfléchissons dans le cadre du CEPEC sur un certain nombre de sujets de nature philosophique et anthropologique. Cette journée a été décidée assez vite ; il est vrai que la date du 20 juin n’est pas une période idéale (responsabilités dans les établissements, épreuves du bac…), mais nous avons réussi à regrouper bon nombre de spécialistes et de personnalités sur la question de la « Laïcité et Enseignement Catholique ». Sans doute cette journée va-t- elle constituer un démarrage, une base pour d’autres rencontres et d’autres débats. Beaucoup d’autres personnalités auraient voulu venir mais ont été retenues par leurs responsabilités : le Père MAGNIN, Recteur de l’Université Catholique de Lyon, le Père BOUCROT, Secrétaire Général de l’Enseignement Catholique au Maroc, les Directeurs diocésains de Saint Etienne, de la Savoie, de l’Ain…

      Nous avons retenu trois approches pour cette question importante et complexe :

      • Une approche philosophique avec Pierre GIRE qui naturellement saura mettre en perspective la problématique : les catégories conceptuelles et les enjeux seront posés avec clarté… C’est son rôle de proposer les fondements d’une pensée, pour éviter des polémiques ou malentendus avec son intervention intitulée « Quelles expériences originales quant aux exigences de la laïcité? »
      • Une approche historique avec Bruno POUCET, très connu pour tous les travaux qu’il a menés sur la question de la laïcité, les relations entre l’enseignement privé et l’Etat.
      • Une approche théologique et spirituelle avec le Père DEFOIS que nous sommes heureux de retrouver une nouvelle fois parmi nous au CEPEC où il est toujours le bienvenu. Il abordera le thème : « Evangéliser ou christianiser »
      Jean PEYCELON, André BLANDIN, Pierre VOISIN, Yan PLANTIER seront «discutants », c’est à dire qu’ils feront part de leurs positions et réactions aux différents exposés. Nous avons aussi le grand plaisir de recevoir Monsieur Bernard TOULEMONDE qui a traversé, depuis de longues années, l’histoire de l’Education Nationale et ses relations avec l’Enseignement Catholique français, ancien conseiller au Ministère de l’Education. Enfin c’est toujours un grand honneur de recevoir et d’écouter Paul MALARTRE, ancien Secrétaire Général de l’Enseignement Catholique.

      Télécharger


    • Liberté de conscience et liberté religieuse : quels défis pour l'enseignement Catholique ?

    • Alors que notre groupe se demandait comment continuer ce cheminement, qui, certes, n'a pas une très haute ambition, mais qui permet d'entretenir une réflexion et de la partager avec tous ceux qui sont intéressés, est apparu comme significatif actuellement le thème des rapports entre la liberté de conscience et la liberté religieuse. Voilà un thème qui est bien dans la continuité de nos travaux : nous allons découvrir ensemble pourquoi.

      Nous accueillons pour cette nouvelle journée de nombreuses personnalités, d'horizons très variés : Mgr DEFOIS, archevêque émérite de Lille, Bernard Toulemonde, IGEN honoraire, ancien recteur, ancien Directeur de l'Enseignement scolaire au Ministère de l'Éducation nationale, Mgr Pierre Gire, Directeur de recherche à l'Université catholique de Lyon, le Père Marc Boucrot, Secrétaire Général de l'Enseignement catholique au Maroc, Paul Malartre, ancien Secrétaire Général de l'Enseignement Catholique en France, André Blandin ancien Secrétaire Général Adjoint, Michel Quesnel, ancien Recteur de l'Université catholique de Lyon, Marc Héritier, Directeur diocésain de l'Ardèche, avec son prédécesseur, Marc Fulachier.

      Nous avons été heureux aussi d'accueillir des représentants de différents syndicats : Didier Retourné, membre du bureau du SNCEEL, Bruno Lamour, Secrétaire Général de la FEP-CFDT, Paul Morandat du SPELC, Sylvie Horguelin, Rédactrice en chef adjointe d'ECA et une journaliste de l'AEF, Madame Soazig Le Neve.Pour la matinée : Le Père Pierre Gire interviendra sur "Sens et expérience de la liberté de conscience". Le Père Marc Boucrot sera son discutant, et à ce titre réagira à sa problématique. Le Père Jean Peycelon, théologien, interviendra sur "Proposer la foi en respectant la liberté de conscience de chacun". Paul Malartre sera son discutant.

      Pour l'après-midi a permis l'expression de quatre témoignages :
      • Madame Tinel, professeur de philosophie en retraite qui remplacera Madame Berlioz qui n'a pu venir, sur : "Comment dans la pratique d'enseignante du public traiter et respecter la liberté de conscience de ses élèves ?"
      • Madame Nathalie Giaconia, Adjointe en Pastorale Scolaire, sur : "Comment articuler l'animation pastorale et la liberté de conscience dans un lycée catholique
      • Madame Fatima Amaouch, responsable du Collège Don Bosco, musulmane, dans l'Enseignement catholique au Maroc, n'a pas pu venir, mais nous a envoyé une vidéo.
      • Monsieur Didier Retourné, chef d'établissement, membre du SNCEEL, sur : "Liberté de conscience; liberté religieuse, responsabilités d'un chef d'établissement dans l'Enseignement catholique"
      • Une table ronde a réuni André Blandin, Marc Héritier, Mgr Defois, Michel Saroul et Bernard Toulemonde.

      Enfin le Père Michel Quesnel, Grand Témoin, qui aura écouté et analysé les interventions, a livré ses réflexions sur l'ensemble de la journée.

      Télécharger